Mardi 22 Juillet 2014

Derniere mise a jour:03:00:12 PM GMT

Nouvelles:
RSS
Home Le Baromètre Télégramme illustré

Flash-news : toute l'actualité du 22 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Insultes au Maroc. Excuses officielles de l’Egypte, la journaliste virée. Le porte-parole du ministère égyptien des affaires étrangères, Badr Abdelati, a déclaré aujourd'hui lundi 21 juillet, au Caire, que le ministre Sameh Chokry a téléphoné à son homologue marocain, Salaheddine Mezouar pour lui   transmettre ses excuses, suite à l'incident télévisé qui a eu lieu récemment en Égypte, durant lequel, la journaliste Amany El Khayat, avait insulté le Maroc et son Roi. Le porte-parole a expliqué que le ministre égyptien a tenu à assurer de vive voix, son homologue, de ses regrets pour l'incident qui a fortement ébranlé les relations entre les deux pays, surtout plus que la speakerine en question, fait partie du contingent journalistique pro le président égyptien Abdelfattah Al Sissi. Par ailleurs, la chaîne télé égyptienne ON TV a procédé au licenciement d'Amany El Khayat. Celle-ci qui avait été obligée, dans un premier temps, de présenter ses excuses au Maroc en direct à la télévision, a finalement été congédiée de son poste, selon plusieurs médias arabophones égyptiens et marocains.  Le Mag.ma

Mise à jour le Mardi, 22 Juillet 2014 06:11 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 21 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Djihad. Le Maroc n’est pas l’objectif prioritaire des djihadistes marocains. L'importance du front syrien, la vigilance du royaume vis-à-vis des djihadistes de retour au pays, l'appartenance (pour la plupart) à un groupe djihadiste concurrent: Autant de facteurs qui font que le Maroc n'est   pas en " danger immédiat " en raison des combattants au Moyen-Orient, d'après les spécialistes.« C'est le Daiich qui se montre aujourd'hui la plus menaçante à l'égard du Maroc, mais les Marocains sont beaucoup plus nombreux au sein du mouvement Harakat Sham al-Islam (HSI) qu'ils composent en majorité. Après les annonces du ministre de l'Intérieur marocain faisant état "de menaces terroristes sérieuses sur le Maroc", les analyses de Romain Caillet et Mohamed Darif viennent tempérer les alarmes de Mohamed Hassad. "Je pense que le ministère de l'Intérieur a réagi à la médiatisation de la création du califat islamique, mais Harakat Sham al-Islam, qui compte le plus de Marocains, n'est pas allié au Daiich. Au Maroc, parmi les sympathisants de ce mouvement, ceux qui devaient partir sont partis, je pense. Aujourd'hui, ils recherchent plutôt une forme légale pour exister", explique Romain Caillet. "Les sympathisants de l'EIIL sont, eux, incités à partir combattre en Syrie, plutôt qu'à mener des opérations au Maroc", conclut –il » Yabiladi

Mise à jour le Lundi, 21 Juillet 2014 00:06 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 18 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

TV. Une journaliste égyptienne qualifie le Maroc de « maison close » avant de s’excuser. Amani El Kheyat a tenu des propos extrêmement insultants sur le Royaume dans une émission télé qu'elle présente, qui a suscité l'indignation de nombreux marocains lors de sa diffusion. Elle s'est   excusée après coup mais l'offense faite au Maroc reste conséquente. « El Kheyat a déclaré que ‘‘le Maroc était une maison close, dont l’économie dépend prioritairement de la prostitution. Et que le peuple marocain serait la population la plus touchée par le virus du VIH’’. La speakerine égyptienne a également accusé hystériquement, ‘‘le Roi Mohammed VI d’avoir fait le lit des islamistes afin que son trône ne soit emporté par les révoltes du printemps arabe’’, rapporte le site néerlandais Powned. Réagissant à ce débordement qui ne fait pas exception dans un paysage médiatique égyptien aux allures de boite de pandore, le propriétaire de la chaîne, Najib Sawiris, qui se trouve être propriétaire d’investissements au Maroc, et par crainte pour ceux-ci, a présenté ses excuses pour les écarts de son employée et l’aurait poussé à faire de même, selon le journal Al Masry Al Youm. » Le Mag.ma

 

Mise à jour le Dimanche, 20 Juillet 2014 08:38 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 17 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Gaza. Le Hamas exprime sa gratitude envers le Roi Mohamed VI. Le porte-parole du Hamas, a transmis, par téléphone, les remerciements de l'organisation et au nom du peuple palestinien au Royaume et à son peuple, " exception dans un monde arabe qui (les) abandonne". « Le Hamas   considère avec honneur et grande estime, l’action du Maroc en faveur du combat du peuple palestinien, spécialement après les initiatives d’aides entreprises par le Roi Mohammed VI. Nous prions Dieu, que les valeurs du souverain et ses actions soient modèles pour tous.» Par ses mots prononcés par téléphone, le porte-parole du Hamas, Hammad Al Roqb, aurait transmis les remerciements de sa centrale, au monarque et au peuple marocain, lesquels selon lui, ''manifestent leur bonne volonté et leur solidarité avec le peuple palestinien''. Selon le site arabophone hespress, Al Roqb a ajouté que ‘‘le Hamas tient à dire ses bons sentiments au Roi du Maroc, à son peuple, à son gouvernement, sa société et ses partis politiques, pour leur soutien qui fait exception dans un monde arabe qui nous abandonne’’. » Le Mag.ma

Mise à jour le Jeudi, 17 Juillet 2014 07:50 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 16 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Terrorisme. Des marocains aux postes de commandement de l’EIIL. Parmi les combattants marocains ou d'origine marocaine (qui sont plus de 3000 au total) certains ont été nommés Emirs avec des responsabilités (militaires, financières ou aux frontières de l'état auto-proclamé) et planifient   des opérations terroristes dans le Royaume. « Un total de 1.122 marocains sont affiliés à des organisations terroristes en Irak et en Syrie, aux côtés d'autres ressortissants européens d'origine marocaine dont le nombre est estimé à 2.000 personnes, a précisé le ministre en réponse à une question lors de la séance des questions orales à la Chambre des Représentants, relevant que 128 Marocains ont fait l'objet d'enquêtes dès leur retour au Royaume. Ces combattants marocains occupaient des postes de commandement au sein de l'EEIL tels que (Emir militaire, Emir de la commission financière, Emir de la Zone Monts Turkman, Emir des frontières terrestres), a expliqué le ministre de l'Intérieur, affirmant que ces individus rejoignaient les rangs de l'EEIL non seulement pour combattre à ses côtés, mais également pour recevoir des entraînements en vue de mener des attaques contre le Royaume. »  Atlas Info

Mise à jour le Mercredi, 16 Juillet 2014 07:58 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 15 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Début de la visite du roi Felipe VI au Maroc. Cette visite de 48 heures a pour objectif de renforcer les relations entre les 2 pays en plaçant au premier rang de la coopération bilatérale les différents sujets d'intérêt commun liés notamment à la politique de bon voisinage et à la   sécurité régionale. « Le roi d'Espagne Felipe VI, accompagné de son épouse la reine Letizia, entame, ce lundi, une visite officielle de deux jours au Maroc, la première dans un pays arabe, à l'invitation du roi Mohammed VI. La visite illustre l'importance des relations fraternelles et d'amitié qui lient le Maroc et l'Espagne. "L'Espagne considère le Maroc comme étant un axe stratégique et fondamental dans sa politique africaine et maghrébine", selon des politologues. Cette visite a pour objectif de renforcer les relations entre les deux pays en plaçant au premier rang de la coopération bilatérale les différents sujets d'intérêt commun liés notamment à la "politique de bon voisinage et à la sécurité régionale", relèvent des diplomates. Le roi Mohammed VI et son hôte évoqueront la première cause nationale celle du Sahara, ainsi que les moyens permettant de développer la coopération économique. » Le360.ma
Terrorisme. 2 jeunes arrêtés pour avoir brandi le drapeau de l’Etat Islamique. Agés de 23 et 24 ans, ils étaient venus assister à un match de handball, dans une salle couverte, entre une équipe casablancaise et celle d’El Jadida. Ils ont été appréhendés par les forces de l'ordre après avoir brandi un   drapeau indiquant explicitement leur sympathie pour l'EIIL. « En effet, deux jeunes hommes, âgés de 23 et 24 ans, étudiants stagiaires dans un institut de formation professionnelle à Settat, ont profité, le week-end dernier, d’un match sportif, qui se déroulait dans la salle omnisports de la ville, pour arborer devant les spectateurs, le drapeau du groupe terroriste moyen-oriental, EIIL. Selon plusieurs médias arabophones de la place, les deux jeunes étudiants ont fait sciemment de faire flotter dans l’air, le morceau de tissu noir portant l’inscription en blanc de la Chahada, symbolisant leur sympathie pour cette centrale terroriste, présentant sérieuses menaces, pour la sécurité du Maroc. Détectés, les deux jeunes hommes ont immédiatement été interpelés par les unités de police présentes pour la sécurisation de la manifestation sportive qui se déroulait. » Le Mag.ma

Mise à jour le Mardi, 15 Juillet 2014 07:21 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 14 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Menace terroriste. La France alerte ses ressortissants au Maroc. Le Quai d'Orsay recommande aux français du Maroc d'être vigilants dans les lieux publics, d'éviter les mouvements de foule et de coopérer avec les autorités marocaines, dans un contexte de menace terroriste sérieuse.   « En effet, sur le portail du ministère des affaires étrangères français, le Quai d’Orsay a indiqué que les consignes de vigilance font état du risque terroriste renforcé par le retour au Maroc de certains djihadistes marocains. ‘‘Cette menace doit être considérée comme sérieuse sur l’ensemble du territoire marocain’’ écrit le quai d’Orsay, ajoutant qu’il est ‘‘recommandé d’observer avec la plus grande vigilance les consignes en matière de sécurité’’. Paris a ainsi invité ses ressortissants au Maroc à faire preuve de la plus grande vigilance dans les lieux publics, de se tenir à l’écart des rassemblements et des mouvements de foule et de signaler immédiatement aux autorités de police marocaine, tout objet ou comportement suspect. » Le Mag.ma

Mise à jour le Lundi, 14 Juillet 2014 07:39 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 12 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Humanitaire. Aide royale de 5 millions de dollars pour la population de Gaza. Le Roi Mohamed VI a ordonné la mise en place d'une aide humanitaire de 5 millions de dollars en faveur des habitants de la Bande de Gaza. En outre, les victimes des raids israéliens pourront se faire soigner au Maroc.   « Le Roi Mohammed VI a ordonné, jeudi, l'octroi d'une aide humanitaire d'urgence, d'une valeur de 5 millions de dollars, à la population palestinienne de la bande de Gaza, victime de la “lâche agression militaire israélienne en cours”, selon le Cabinet Royal. Dans le même contexte, le Souverain a décidé d'offrir aux blessés, victimes des raids israéliens, la possibilité d'hospitalisation au Maroc, pour soin et traitement, souligne le communiqué. La même source ajoute que ces décisions royales s'inscrivent dans le cadre de la solidarité permanente et du soutien continu du Maroc avec le peuple palestinien frère. “ (...) le Roi a donné ses hautes instructions au gouvernement pour prendre toutes les mesures nécessaires à la réalisation diligente de ce soutien, en vue d'un allègement des souffrances des centaines de victimes civiles palestiniennes, de tout âge, de l'agression israélienne”, poursuit le communiqué du Cabinet royal. » Au fait Maroc

Mise à jour le Samedi, 12 Juillet 2014 07:10 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 11 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Terrorisme. Le Maroc en état d’alerte maximale. Le ministre de l'intérieur, Mohamed Hassad, a annoncé la mise en place du plus haut niveau de vigilance sécuritaire suite à des menaces considérées comme " sérieuses" qui nécessitent le renforcement des dispositifs et la sensibilisation des   citoyens. « Le Maroc a mis en place un plan d'alerte maximale, plus haut niveau de vigilance sécuritaire, contre d'éventuelles attaques terroristes en provenance d'Irak et de Syrie, a indiqué, jeudi, le ministre de l'Intérieur, Mohamed Hassad, lors du conseil de gouvernement. Cité par Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, lors d'un point de presse au terme du conseil de gouvernement, Hassad a précisé que ces menaces sont "sérieuses". Elles émanent de la part de personnes installées en Irak et en Syrie notamment des marocains djihadistes ayant bénéficié d'une formation militaire. Le ministre de l'Intérieur a envoyé une circulaire à tous les walis pour mettre en marche ce dispositif de sécurité", a ajouté El Khalfi, citant Hassad. Ces terroristes présumés "n'ont pas caché leurs intentions de perpétrer des actes terroristes avec un autre objectif d'apporter un soutien aux autres mouvements terroristes agissant au Sahel", selon les mêmes sources. » Le360.ma

 

Mise à jour le Samedi, 12 Juillet 2014 07:05 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 10 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Famille royale. Le prince Moulay Hicham soutient un livre hostile au Maroc. 2 ex-correspondants de l'AFP à Rabat, Ignace Dalle et Omar Brouksy, connus pour leurs attaques répétées visant le Royaume, veulent faire éditer avec le soutien de Moulay Hicham un livre qui critique le Maroc et le roi   Mohamed VI. « Ignace Dalle et Omar Brouksy ont écrit un livre hostile au Maroc, a appris Le360 de sources sûres. Ils cherchent désespérément, avec le soutien de Moulay Hicham, un éditeur français. Plusieurs éditeurs ont opposé une fin de non-recevoir au manuscrit coécrit par Dalle et Brouksy. Ce qui contrarie Moulay Hicham qui a fondé de grands espoirs sur cette nouvelle publication, en vue de donner une seconde vie au "Journal d’un prince banni" qui n’a pas atteint les objectifs que lui avait assignés son auteur. Ignace Dalle et Omar Brouksy ont occupé le poste de correspondants de l’AFP à Rabat. Les deux hommes sont connus par leur tendance à ne parler systématiquement que des trains qui n’arrivent pas à l’heure au royaume. » Le360.ma

Mise à jour le Jeudi, 10 Juillet 2014 08:12 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 9 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Politique. Le PJD accusé de financer le Djihad. Le président du parti Istiqlal accuse, dans une diatribe contenant quelques propos contradictoires, le parti de la majorité de compter dans ses rangs des soutiens financiers au djihadistes de l'EEIL en Irak et en Syrie. « Chabat reprend ses attaques   contre la direction du PJD. Cette fois, il accuse, ouvertement, les « frères » de Benkirane de financer le terrorisme de l’Etat islamique en Irak et au Levant. Le patron de l’Istiqlal a repris à son compte des informations relayées par des médias arabes suite à la publication par le Département américain d’Etat d’une liste de 131 personnes soupçonnés d’apporter un soutien à EEIL, dont six Marocains. Or il est précisé que pour les six Marocains, le soutien est uniquement religieux et non financier. Parmi eux : Mohamed Yatim, député à la Chambre des représentants, Ahmed Raissouni, l’ancien président du Mouvement unicité et réforme, la matrice du PJD et Abdelabari Zemzemi. Néanmoins, le très controversé prédicateur connu pour ses polémiques « fatwas », n’est officiellement pas un membre du parti de la Lampe. En 2007 à 2011, il était député sous les couleurs du parti de la Renaissance et la vertu. » Yabiladi

Mise à jour le Mercredi, 09 Juillet 2014 03:25 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 8 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

 

Actualité

Jihad. Les marocains de l'EIIL menacent le Royaume. Sur une vidéo diffusée sur internet, des jeunes combattants marocains se réjouissent de la création d'un califat au Moyen-Orient et souhaitent créer le même type d'état au Maroc, le tout sur fond de menaces sur le Roi Mohamed VI.   « Des jihadistes marocains de l’organisation de l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont posté une courte vidéo pour proférer des menaces contre leur pays. Selon EFE, la vidéo montre huit jeunes s’exprimant en darija et en rifain, qui se réjouissent de la création d’un « Califat islamique » dans la zone contrôlée par l'EIIL en Irak et en Syrie. L’un des jeunes se félicite de la naissance ce soit disant Etat qui s’étale de la Syrie à l’Irak. « Dieu merci de m’avoir permis de vivre dans un Califat islamique », se réjouit-il, tandis que d’autres menacent le roi, souligne la même source. Un autre jihadiste souhaite créer le même Califat au Maroc. La vidéo, qui dure 1mn 45, comprend aussi les déclarations d'un jihadiste marocain à Samarra (Irak), indique Al Akhbar Al Youm. Ce dernier déclare que les combattants marocains de l’EIIL discutent de la vie des prisonniers salafistes au Maroc et pensent retourner (au pays) pour les libérer. » Yabiladi

Mise à jour le Mardi, 08 Juillet 2014 08:40 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 7 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Djihad. Le Maroc renforce la surveillance sur internet et les réseaux sociaux. Le Royaume aurait mis en place une permanence de vigilance pour surveiller les mouvements jihadistes sur les réseaux sociaux (notamment Facebook) les sites et forums utilisés pour piéger et recruter des jeunes   combattants pour la Syrie et l'Irak. « En effet, rapporte le quotidien arabophone marocain, Al Massae, une permanence sécuritaire de vigilance a été installée par le Maroc, pour surveiller les mouvements jihadistes sur les réseaux sociaux, Facebook notamment et sur les sites et forums des extrémistes religieux, souvent utilisés comme des aires d’hameçonnages pour piéger et puis recruter des jeunes combattants pour la Syrie et l’Irak. Cette vigilance sécuritaire marocaine, indique la même source, surviendrait après qu’un rapport de renseignements ait révélé la volonté de certains jihadistes locaux de reproduire le modèle de l’EIIL au Maghreb. D’autres jihadistes appartenant à AQMI sont allés, de leur côté, faire allégeance, par vidéo, à Abou Bakr Al Baghdadi, chef de l’ex-EIIL qui s’est autoproclamé Calife des musulmans du monde entier. » Le Mag.ma

Mise à jour le Lundi, 07 Juillet 2014 02:47 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 4 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Personnalités les plus influentes au monde en 2014 : Le Roi Mohammed VI en tête du classement. Le souverain, avec 37810 voix, devance Angela Merkel et Barack Obama dans un sondage du Conseil International des droits de l'homme. Vladimir Poutine prend la 4eme place, suivi par le 1er   ministre turc Tayyip Erdogan. « Le Roi Mohammed VI est arrivé mercredi, au terme d'un sondage lancé par le Conseil international pour les droits de l’homme, de l’arbitrage et des études politiques et stratégiques, en tête du classement des personnalités les plus influentes au monde en 2014. Le Souverain est arrivé en première position, devant la chancelière allemande Angela Merkel, et le président des Etats-Unis d’Amérique Barack Obama, qui occupe le 3e rang. Ce n'est pas nouveau pour le Roi Mohammed VI, puisqu'il figurait déjà dans le Top 5, lors du classement de 2013 des personnalités musulmanes les plus influentes au monde. Pour le classement de l'année en cours, le Roi a raflé près de 37.810 votes, soit 500 voix de plus que la chancelière allemande Angela Merkel. Le président russe Vladimir Poutine occupe la 4e position, suivi par le Premier ministre turc, Tayyip Erdogan, le Roi Abdallah d’Arabie Saoudite, Sabah Al-Ahmed Al-Jaber Al-Sabah du Koweit, le Maréchal Abdel Fattah Al-sisi, et l'ancienne secrétaire d'Etat Hillary Clinton. » Au fait Maroc

Mise à jour le Samedi, 05 Juillet 2014 11:10 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 3 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Le président de la Guinée a évoqué les recommandations du Roi Mohamed VI à propos du renforcement de l'enseignement professionnel suite à un audit marocain, et l'université qui " forme des chômeurs".   « ‘Le Roi du Maroc m’a dit : l’université forme des chômeurs. Il faut renforcer l’enseignement professionnel’’. Ainsi a déclaré le président Alpha Condé quand qu’il s’est exprimé à l’occasion du lancement des travaux des états généraux de la santé dans son pays, selon le site africaguinee. Évoquant l’état de l’enseignement en Guinée, dont un rapport peu reluisant a été rédigé dessus par des auditeurs marocains, le président Alpha Condé a expliqué que le Roi Mohammed VI a tenu une promesse qu’il lui avait faite : ‘‘Le roi est un homme de parole, tout de suite il a envoyé des gens ici. Mais si je vous montre l’audit que ces experts marocains ont fait de notre enseignement professionnel, vous aurez honte’’ a-t-il dit. A rappeler que le 3 mars dernier, le Roi Mohammed VI en visite en Guinée avait présidé avec le président Alpha Condé, une cérémonie de signatures de 21 accords bilatéraux concernant différents domaines. Parmi eux, la formation professionnelle. »  Le Mag.ma

Mise à jour le Jeudi, 03 Juillet 2014 05:48 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 2 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Salé. Des tags islamistes sur les murs d’école à quelques heures d’une visite du Roi Mohammed VI. Un islamiste a tenté d'effacer la devise du royaume et la remplacer par des tags religieux sur les murs des écoles au programme de la visite du Roi Mohamed VI à Salé. L'enquête déterminera s'il   s'agit d'un acte isolé ou d'une manoeuvre planifiée. « Un présumé islamiste a tenté d’effacer la devise du royaume affichée sur les murs de certaines écoles à Salé par des écrits religieux. Une tentative qui a coïncidé avec la visite du roi Mohammed VI dans la ville. Un quadragénaire a été arrêté. L’enquête n’a pas encore déterminé s’il s’agit d’un acte isolé ou d’une opération élaborée par un groupe radical. Mardi 30 juin à Salé, des islamistes radicaux comptaient-ils perturber la visite du roi Mohammed VI dans des quartiers pauvres de la ville, notamment à Kariat Oulad Sidi Moussa ? Dès les premières heures, des tags religieux sont apparus sur les murs de certaines écoles qui devaient figurer au programme du déplacement royal. Ces écrits ont vite mobilisé les forces de l’ordre. Les premières investigations ont conduit à l’interpellation d’un homme présenté comme extrémiste, un quadragénaire, qui serait l’auteur d’un acte visant à effacer la devise du royaume "Dieu, patrie, roi", affiché sur la porte d’une école par « Il n’y a qu’un seul Dieu ». C’est lors d'une deuxième tentative, en plein journée, à l’école « Hsaine » que l'auteur a été appréhendé en flagrant délit. L’enquête menée par la police et les autres services de la sûreté ne privilégie, pour le moment, aucune piste. Toutes les options demeurent possibles : de l’acte isolé qui ne serait que l’œuvre d’une seule personne à une opération bien préparée, menée par un groupe radical. » Yabiladi

Mise à jour le Mercredi, 02 Juillet 2014 04:59 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 1 juillet 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

 

Armement. L’achat de satellites espions par le Maroc inquiète l’Espagne. Achetés à la France 500 millions d'euros, ces satellites peuvent photographier des zones de 800 kilomètres avec une excellente résolution. L'Espagne redoute que des informations sur des bases militaires soient récoltées   grâce a ces satellites. « La course à l’armement que se livrent le Maroc et l'Algérie inquiéterait aussi l’Espagne voisine. Le royaume a en effet acquis deux satellites espions commandés en France pour 500 millions d’euros. Des appareils, qui aujourd’hui, suscitent l’inquiétude des autorités militaires espagnoles, selon El Confidential Digital. Les nouveaux satellites espions dont dispose l’armée marocaine sont réputés pour leur capacité à fournir des détails précis. Selon les sources militaires espagnoles citées par El Confidential, ces deux satellites d'observation de la Terre ont pour capacité de photographier des zones de 800 kilomètres, avec une résolution inférieure à un mètre. Ils ont été conçus par Airbus et Thalès. Ces modèles sont similaires aux appareils de type « Pléiades » utilisés par l’armée française, mais ils ont été adaptés aux besoins du Maroc. Ces appareils peuvent être utilisés à des fins civiles, policières ou militaires. Outre donc la photographie des champs, ils peuvent servir à surveiller une zone où l'on suspecte des trafics de drogue ou d'être humain, ou même avoir des images de bases militaires. Selon la même source, ce type de système permet d'observer n'importe quelle partie du globe terrestre et de la photographier avec une haute résolution, en générant les images dans lesquelles on peut même identifier un véhicule. » Yabiladi

Mise à jour le Mardi, 01 Juillet 2014 06:25 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 30 juin 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

 

Russie. Des pommes de terre marocaines infectées par des parasites ont été bloquées. 500 tonnes de pommes de terre ont été renvoyées au Maroc à l'entrée du port de Saint-Pétersbourg. Les autorités ont expliqué avoir trouvé des vers susceptibles de décimer 60% des récoltes qu'elles   contaminent. « Au cours de ce mois, 6 lots de pommes-de-terre marocaines, totalisant un poids de 500 tonnes, ont été bloqués à l’entrée du port de St Petersburg. Les stocks ont été renvoyés vers le Maroc. Selon le site néerlandais Fresh Plaza, les autorités russes ont justifié leur blocage à l’entrée des pommes-de-terre marocaines, par le fait qu’elles y ont découvert, l’existante de vers appelés les Nématodes à kyste.Il s’agit de vers ronds d'un millimètre de long appartenant au genre Globodera. Ils vivent sur les racines de plantes de la famille des Solanaceae, telles que la pomme de terre, la tomate et les aubergines. Ces parasites provoquent des retards de croissance et, en cas de très fortes densités de population, des dégâts aux racines ainsi qu'une sénescence précoce des plantes. Les nématodes provoquent des taches typiques dans les cultures. Ces taches peuvent s'étendre jusqu'à une infestation totale du champ si elles ne sont pas contrôlées. Les baisses de rendement peuvent atteindre 60 % en cas de forte pullulation. » Le Mag.ma

Mise à jour le Lundi, 30 Juin 2014 11:51 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 27 juin 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

 

Russie. Des pommes de terre marocaines infectées par des parasites ont été bloquées. 500 tonnes de pommes de terre ont été renvoyées au Maroc à l'entrée du port de Saint-Pétersbourg. Les autorités ont expliqué avoir trouvé des vers susceptibles de décimer 60% des récoltes qu'elles   contaminent. « Au cours de ce mois, 6 lots de pommes-de-terre marocaines, totalisant un poids de 500 tonnes, ont été bloqués à l’entrée du port de St Petersburg. Les stocks ont été renvoyés vers le Maroc. Selon le site néerlandais Fresh Plaza, les autorités russes ont justifié leur blocage à l’entrée des pommes-de-terre marocaines, par le fait qu’elles y ont découvert, l’existante de vers appelés les Nématodes à kyste.Il s’agit de vers ronds d'un millimètre de long appartenant au genre Globodera. Ils vivent sur les racines de plantes de la famille des Solanaceae, telles que la pomme de terre, la tomate et les aubergines. Ces parasites provoquent des retards de croissance et, en cas de très fortes densités de population, des dégâts aux racines ainsi qu'une sénescence précoce des plantes. Les nématodes provoquent des taches typiques dans les cultures. Ces taches peuvent s'étendre jusqu'à une infestation totale du champ si elles ne sont pas contrôlées. Les baisses de rendement peuvent atteindre 60 % en cas de forte pullulation. » Le Mag.ma

Mise à jour le Vendredi, 27 Juin 2014 07:28 Lire la suite...

Flash-news : toute l'actualité du 26 juin 2014

Envoyer Imprimer PDF

Actualité

Politique. Le Roi Mohamed VI en colère contre le langage ordurier des députés. Excédé par la bassesse du discours de certains membres du parlement et leur manque de civisme, le Souverain est monté au créneau pour inciter les députés à se concentrer sur leur fonction et adopter une conduite   exemplaire. « Le langage ordurier utilisé par certains députés marocains sous la coupole de l’hémicycle exacerbe le Roi Mohammed VI. Le Souverain en a même fait part début juin au président du parlement Rachid Talbi Alami. Les Représentants de la nation sont désormais appelés à faire preuve de civisme et de travailler, au lieu de passer leur temps à s’insulter, si toutefois ils assistent déjà aux séances du parlement. Le Roi a même manifesté sa colère et son mécontentement quant à la bassesse du discours de certains députés, qui ont transformé le parlement en une véritable arène, pour échanger les accusations et le langage ordurier, au lieu de produire des lois et de mettre en œuvre la Constitution. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui cite une audience accordée début juin par le Souverain au président du parlement, au cours de laquelle le monarque a ordonné à Rachid Talbi Alami, d’appeler les députés à observer des règles de bonne conduite et de remplir les missions pour lesquelles ils ont été élus. » bladi.net

Mise à jour le Jeudi, 26 Juin 2014 01:58 Lire la suite...

Page 1 sur 18